CR 2013 Sept - Slovenie  025 © 2013 . All rights reserved.

Slovénie

La Slovénie est un petit pays.  2 millions d’habitants, pour 20 000 km².  Pour comparaison, Bruxelles c’est 1,3 millions d’habitants… mais pour 160km² !

En Slovénie donc, on ne se bouscule pas trop les uns les autres. Mais alors, y’a quoi dans tout ce vide ? me demanderont certains. Et bien… de biens belles choses, et ce dans tout le pays. Aller, petite visite guidée de notre périple slovène.

jour 1 : l’arrivée

Tout juste descendu de l’avion, nous prenons la route pour retrouver notre premier point de chute à une 15aine de kilomètres de là. Un appartement dans une ferme locale. Charmant !

 

la ferme qui nous accueillera une grande partie du séjour

 

Nos affaires posés, nous décidons de suivre les (nombreux) conseils de notre hôte, et partons découvrir les alentours montagneux. chaussures, gourde, nous voilà partis ! Suivre un chemin balisé sur un plan, c’est normalement à la porté de tous… mais quand les informations sont en slovènes, ça se complique un peu. Résultat :  on regrette de ne pas avoir pris la boussole, et on finit après de nombreux allers retours par retrouver notre route jusqu’à la ferme. Ouf, ça nous laisse quand même le temps d’aller voir à quoi ressemble la ville la plus proche :  Kamnik. C’est que la marche, ça creuse !

 

la ville de Kamnik, charmante.

 

Jour 2 : Kamnik et ses environs

Petit village à explorer pour cette deuxième journée en Slovénie. Grosse balade et découverte de l’architecture slovène. Nous finirons cette nouvelle journée dans un bar à concerte qui nous avait fait de l’œil la veille. Bonne surprise, ce bistro est spécialisé en bières belges ! L’occasion de se sentir comme à la maison, Orval en main.

 

 Jour 3 : Radovljica

Pour certains, dimanche est synonyme de grasse matinée. Pour les slovènes, c’est surtout le jour où tous se retrouvent à l’église !  Surprise donc, en constatant que l’attroupement de personnes sur la grand place s’organisait autour du curé local. Une petite recherche viendra confirmer nos doutes : la Slovénie est le pays au monde comptant le plus d’églises par habitant. Pour nous remettre de ce voyage dans le temps, direction le Gostilna Lectar, l’un des restaurants les plus réputés de la région. Miam !

 

finesse de bouche, cuisine gastronom... mouais. Le gras, c'est la vie !

 

Jour 4 : Bled

Bled est certainement la ville la plus touristique de Slovénie. Ce petit joyau est un véritable paradis côté nature. Lac émeraude, surplombé d’un magnifique château et doté d’une petite île centrale sur laquelle trône fièrement une discrète église… Seule bémol dans tout ça : Bled est victime de son succès. Pris dans le flot de touristes, nous n’avons pas vraiment pu profiter de l’endroit comme nous l’avions espérer, et après un rapide tour du lac (6kms), nous décidons de prendre de la hauteur pour profiter d’une incroyable vue sur le lac et ses environs, loin de la foule et du bruit. Le chemin pour y parvenir nous fera perdre pas mal de litres d’eau, mais ça en valait vraiment la peine.

On saisit alors pleinement la magie de l’endroit.

 

bizarrement, sur le point de vue au dessus de Bled, aucun touriste...

ça calme, non ?

 

jour 5 : les grottes de Skocjan et les gorges de Vintgar

première journée pluvieuse de notre aventure. Nous décidons alors de changer nos  plans et de nous rendre à Skocjan, réputée pour ses grottes vertigineuses. Autant le dire tout de suite, j’ai pris la claque de ma vie en pénétrant la dedans. Le cadre, la profondeur du lieu et la puissance qui se dégage de l’ensemble :  wow ! Le site est protégé par l’Unesco, et on comprend rapidement pourquoi. 2 millions d’années ont permis à la rivière de creuser sa route à travers près de 150 mètres de roche…

La partie extérieure des grottes est libre, mais malheureusement, comme pour toutes les grottes slovènes, les photos sont interdites en intérieur et j’ai du me restreindre à ranger l’appareil. Je vous laisse avec quelques clichés du lieu récupérés sur la toile, ainsi que ceux que j’ai pu réaliser dans les zones autorisés.

 

 

Un poil plus au nord que Bled se trouvent les gorges de Vintgar. Autre merveille de la nature, ces magnifiques gorges s’étendent sur près de 2 kms et proposent une balade apaisant au fil de l’eau. En parlant d’eau justement, j’ai rarement pu en observer une aussi pure qu’en Slovénie. Ça donnerait presque envie de s’y baigner… si elle n’était pas aussi glacée.

 

 jour 6 : le lac de Bohinj et la ville de Skofja loka

Décidément, le parc national du Triglav (la plus haute montagne slovène) nous réserve encore de biens bonnes surprises… après Bled et Vintgar, nous nous rendons aujourd’hui au lac de Bohinj, bien moins touristique que celui de Bled. Après 20 petites minutes de routes en montages, nous arrivons au lac proprement dit… et nous tombons immédiatement sous le charme. Après une courte de baignade (oui, les lacs de montagne, même l’été, c’est pas la côte d’azur), nous nous décidons à gouter aux pâtisseries slovènes. Apparemment les slovènes ont des notions de pâtisseries bien à eux. succulent certes, mais je me vois mal ingurgiter ça en fin de repas.

 

oui, l'eau est froide. Et pourtant nous finirons quand même dedans.
plus efficace qu'une pédicure : les poissons de Bohinj
le Strudl, donc.

 

Skofja Loka

jour 7 : le chateau de Predjama et le lac de Cerknica

Le château de pyjama, comme nous l’appellerons tout au long de notre visite, date du 13ème siècle mais fût rendu célèbre au 15ème par le baron Erasme (rien à voir avec l’autre), sorte de « robin de bois » slovène. Le bâtiment construit à même le flanc de la montagne constitue un bastion véritablement imprenable, et permis au baron de perpétrer de longues années ses actes de révoltes.

Après la visite du château, nous décidons d’emprunter un chemin sinueux le long de la falaise pour atteindre un point de vue au dessus du village.

 

Nous profitons ensuite de l’après midi pour nous rendre auprès d’un lac unique au monde. Le lac de Cerknica n’apparaît en effet qu’après de fortes plus, en raison d’un siphon trop faible pour drainer l’eau de la région. Malheureusement, la période était très sèche, et le lac avait donc disparu. Les vestiges du lac offrent à la région un caractère très particulier.

 

 

jour 8 : Ljubljana, la capitale

Dernier jour sur place, nous décidons de garder la capitale pour la fin. Capitale verte et traversée de nombreuses rivières, Ljubljana est une ville qui s’appréhende parfaitement à pied (surtout après les kilomètres de balades de la semaine…). Le contraste nous frappe toutefois avec toutes nos visites de la semaine, et même si la capitale semble être un endroit très agréable, la force de la nature slovène gagne sans efforts la comparaison.

 

a chaque pair son petit message !
le dragon, emblème de la ville
mention spéciale pour les cocktails de ce bar

 

Nous n’avons visité que la partie Ouest du pays, mais nous y retournerons dès que possible pour visiter le reste de ce superbe pays !

2 Comments

  1. yvo

    Trop beau, ça donne vraiment envie!!!!

  2. Marie

    J’ai promis de laissé un commentaire donc, voilà… c’est fait !
    Non franchement, ça fait envie.
    Et l’église au milieu du lac, ça pourrait convertir le pire des païens !

Répondre à Marie Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible.
Required fields are marked:*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>