Chargé? noooooooooon... © 2012 . All rights reserved.

0Eclipse, Twi(very)light

Il y a de cela quelques semaines, Guillaume nous invitait à passer un dimanche sur Eclipse. Mais cékoiça ? Eclipse? Et bien Eclipse  c’est un de ces gros desquels on parle avec passion, dont on se rappel des parties d’anthologies, mais que finalement on ne ressort jamais. Et surtout, Eclipse, c’est finalement tout récent.

Le jeu est sorti en 2011, mais quand on le voit tourner il aurait pu tout aussi bien être éditer dans les 90′ sans que ça choque. Le principe est simple. Dirigeant d’une super nation à la conquête de l’espace intersidérale, chaque joueur va tenter de devenir maître de la galaxie en colonisant, attaquant, fomentant des alliances… et bien sur en trahissant aussi, un peu, oui.

Chargé? noooooooooon...

Il faut savoir que l’univers se découpe en hexagone. C’est comme ca. Et qu’il y a un centre de l’univers, aussi. Et le centre, évidemment, c’est un peu là que tout va se passer. On passe donc son temps à coloniser des systèmes en vu de plus de ressources, qui nous permettront de produire plus de vaisseaux ou d’accéder à plus de technologie, pour finalement coloniser plus de systèmes, qui nous permettront de produire plus de … (répétez ad nauseum). La subtilité dans tout ça, c’est que chaque système que vous possédez va vous couter un rein à entretenir, sans compter les forces que vous allez devoir mobiliser pour sa protection. Vous faites confiance à votre voisin qui vous a promis une loyauté sans faille, évidemment, mais quand même.

Il va donc falloir coloniser temporairement les systèmes pourvus des ressources dont vous aurez besoin au tour le tour, et toujours s’adapter aux mouvements des vaisseaux de vos chers cohabitants galactiques.

beaucoup de cubes en bois, mais certainement pas allemands ceux là.

Dans l’ensemble, Eclipse est un bon jeu. Toutefois, son système d’alliance mériterait VRAIMENT d’être retravaillé. Il faut savoir que dans Eclipse, il est impossible de traverser sans conflit un hexagone habité par un autre joueur… oui, même si les deux joueurs sont unis par une relation diplomatique. Aberrant. A croire que les canon lasers de nos vaisseaux tirs en continu (« désolé, poussez vous, désolé pour votre planète »). Alors le comble, quand on doit venir en aide à un allié attaqué, de devoir lui ravager tout un système pour pouvoir ensuite rejoindre le combat. C’est très certainement pour moi LA grosse déception du jeu.

M’enfin…

Il y a quand même des vaisseaux spatiaux !  et ça, ça rox du poney.

Oh, Yeah.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible.
Required fields are marked:*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>